Publié par Erasmus+

Le chef-coordinateur, M. F.Tondeur, a présenté au public le projet "Cultivons l'Europe"

Le chef-coordinateur, M. F.Tondeur, a présenté au public le projet "Cultivons l'Europe"

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs responsables de l’éducation nationale italienne et de l’agriculture, Mesdames et Messieurs les collaborateurs locaux et internationaux, Mesdames et Messieurs les enseignants des écoles Pavoncelli et des pays Européens Mesdames et Messieurs les élèves, cher public présent,

C’est avec un très grand plaisir que nous nous retrouvons ici pour ouvrir le congrès international Erasmus+ Cultivons l’Europe autour du thème de l’alimentation et la santé. Tout d’abord il convient de remercier tous les acteurs et organisateurs qui ont consacré beaucoup de temps de préparation pour nous offrir ces deux jours de grande qualité. Ils se reconnaitront.

Ce projet ouvre les portes de la collaboration européenne en représentant, ici, 4 nationalités. C’est avec grand intérêt que nous avons tous accepté l’invitation à ce congrès qui permet de poursuivre ce que nous avons lancé il y a déjà 3 ans.

Trois c’est d’ailleurs le nombre de professeurs présents lors du brainstorming qui s’est déroulé en janvier 2014. Je peux vous dire que s’enfermer à Barcelone durant 5 jours ce n’est pas une chose facile… et pourtant cela a permis de créer ce résultat : 250 actions pédagogiques réalisées, 450 mobilités, un congrès sur l’agroécologie en France avec 1800 visiteurs.

Tout ceci est mis en ligne sur le site www.cultivonsleurope.com

Nos jeunes et vous familles, vous êtes engagés en toute confiance dans cette aventure qui n’est autre qu’une réflexion essentielle pour l’avenir de notre humanité. La volonté d’ouverture à l’Europe, au monde est une fondation essentielle de la société de demain. L’apprendre ne s’improvise pas et c’est grâce à la rencontre, au partage avec des professionnels de tous les horizons, de l’agriculteur au chercheur, de l’éleveur au politique, de l’élève au médecin, du professeur au guide de l’environnement… que les mentalités évoluent, que l’éducation prend su sens.Ce projet permet de sensibiliser tous types d’élèves. Chacun peut y trouver son compte. La grande variété de thématiques comme la santé, l’environnement, les variétés animales et végétales, l’emploi, l’histoire, la littérature, interroge les jeunes à leur rapport au terroir local mais aussi à la gestion de la planète et leur propre santé. L’essentiel se bâtit sur des compétences ouvrant leur curiosité, leur autonomie avec la certitude qu’ils peuvent réussir et réaliser des objectifs ensemble.

Les professeurs des collèges et lycées ont oeuvré sans compter pour la réussite de ce projet et nous ne pouvons que les remercier. Je tiens notamment à saluer le courage de Ghislain, notre collègue belge.

Se nourrir est au coeur du vivant, de l’air que nous respirons aux aliments que nous ingérons; la nutrition est ce qui nous maintient en vie, mais nous relie aussi à notre environnement, notre histoire, notre société, notre époque, à notre statut social.

Avez-vous remarqué que L’homme est le seul être vivant à ne pas subir mécaniquement les contraintes de son terroir mais à pouvoir choisir son alimentation en fonction de critères symboliques au détriment parfois de sa santé ou sa vie ?

Le plateau alléchant d’intervenants tentera de nous faire prendre conscience du lien entre l’aliment et la santé. Alors oui je m’interroge…Combien de pizzas pourrais-je avaler cette semaine sans me mettre en danger ? Combien de kilos de pates à ingurgiter pour m’entretenir sans faiblir ? Pourquoi mes visites en Italie sont synonymes de +2 sur la balance ?

Alors, on y va, on passe tous à table ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :