Publié par Erasmus+

THEATRE

Une réunion a déterminé le thème abordé pour les groupes : "l'eau". Deux groupes constitués ; le groupe "Espagne" qui illustrera le thème par la danse et le groupe "Italie " par le théâtre. Les deux ateliers devaient jouer respectivement pour la danse en Espagne, pour le théâtre en Italie. Les deux spectacles devaient être présentés ensemble en France au Bateau Feu de Dunkerque.

Les deux spectacles créés devaient être autonomes mais également devaient pouvoir être présentés ensemble de manière cohérente. La restitution a donc été construite en amont pour répondre à ces objectifs. Trois parties ont été abordées par les deux activités :

-le gaspillage, l'abondance de l’eau, les contenants

-la pénurie, le besoin

-le retour du précieux liquide

Les contraintes liées au voyage nous ont obligés à construire le spectacle avec un décor, des accessoires aisés ‡ transporter ou ‡ trouver sur place (seau, verre, bouteilles...). Il devait Également pouvoir être présenté sans besoin techniques (lumière, son ...).Pour l'activité théâtrale , nous avons d˚ prendre en considération que les spectateurs étaient non francophones. Le choix s'est donc porté vers des scènes burlesques avec peu de textes et deux chœurs, Écrits par les élèves, construits avec la succession d'un champ lexical lié à l'eau (2 feuilles de mots qui pouvaient Ítre traduites et distribuées aux spectateurs).

Le travail a été effectué pour le théâtre sur huit séances de deux heures et en trois étapes.

Première étape : CREATION (trois séances). Les élèves ont imaginé des situations qui illustraient les axes choisies (gaspillage, abondance, l’usage des contenants, soulagement). Ils ont également cherché des citations sur le thème de l'eau et établi un champ lexical lié au thème partir de ce travail des scènes burlesques et deux chœurs ont été élaborés.

Deuxième étape : REPETITION (trois séances). Les scènes ont été répétées, améliorées, développées, fixées

Troisième étape : RESTITUTION (deux séances). Une générale pour regrouper les deux activités (danse, théâtre) puis la représentions au théâtre du Bateau Feu.

Les objectifs ont été atteints tant au niveau des répétitions que de la restitution. Les élèves se sont investis avec enthousiasme, ont appris (techniques théâtrales, problématiques écologiques...), ont relevé le défi au vu de leur performance scénique "fluide”, énergique malgré un grand trac et surtout, le plus important, ont pris du plaisir dans l'activité. La récompense pour les acteurs les rires des spectateurs et les applaudissements.

Par Eric Beauchamp.

DANSE

Projet ERASMUS avec la classe de 5ème du Collège Boris Vian (Coudekerque Branche) en collaboration avec la Scène Nationale du Bateau Feu (Dunkerque)

Thème

L’EAU

Atelier artistique de danse et mouvement

Chorégraphe intervenante: Susanna Cova

Professeure de danse contemporaine DE et danseuse interprète 

Les ateliers proposés se donnent comme but d’arriver à la construction de trois brèves compositions chorégraphiques sur le thème de l’eau.

Chaque séance de deux heures démarre par un échauffement globale du corps (mouvements de la colonne vertébrale, le réveil des appuis, l’écoute du groupe) suivi d’une partie d’exploration guidée par des indications précises (exercice en duo/trio, notion de contact par le toucher, notion de poids du corps) pour se terminer avec une partie de construction chorégraphique en rapport directe ou pas à la musique à partir des mouvements découverts lors des exercices en atelier.

Le thème principal a été décliné selon trois sous-thématiques :

  1. 1  « LES VAGUES DE LA MER»

  2. 2  « CONTENANT ET CONTENU »

  3. 3  « GESTE ET OBJET »

Oscillation, densité et fluidité de leau
L
’eau comme fluide qui remplit des volumes Utilisation du gobelet comme objet pour la danse 

  1. Les mouvements des vagues sont reproduits à travers un travail autour de la colonne vertébrale : découvrir son anatomie pour arriver à reproduire ses mouvements sur le plan spatiale ; affiner la qualité de ces mouvements pour que ce soient dans une dynamique de fluidité et continuité.

    Exploration de la notion du poids du corps avec l’aide d’un Partner pour reproduire la pesanteur et la densité de l’eau : guidage et manipulation à travers le toucher, l’utilisation du sol comme outil pour mieux comprendre le relâchement du poids corporel.
    Restitution de l
    image des vagues aussi à travers le travail autour de l’équilibre et du déséquilibre, la maitrise de l’amorti pour éviter les chocs et l’écoute du groupe à travers le regard périphérique pour apprendre à danser ensemble.

  2. La découverte des volumes du corps : comment créer des espaces avec les différentes parties du corps et comment les remplir en travaillant avec un Partner.
    Expérimenter deux différents rapports du poids du corps à la gravité : dégouliner en maitrisant le control du poids du corps et chuter en laissant agir la gravité.

    Travail en miroir avec un Partner suivant l’image de se refléter sur la surface d’un lac, travailler le « faire comme » et le « faire avec » autrement dit faire la même chose au même moment le plus précisément possible.

  3. Travail avec l’objet: comment des gestes communs avec un gobelet peuvent se transformer en une danse.
    Construction chorégraphique en rapport à la musique, le repère des phrases musicales, le travail en canon et la notion de répétition dans la danse.

    Apprendre à danser ensemble, avec un objet et à l’écoute de la musique. Travail de précision des gestes et de ses intentions. 

Spectacle l'Eau préparationSpectacle l'Eau préparationSpectacle l'Eau préparation
Spectacle l'Eau préparationSpectacle l'Eau préparationSpectacle l'Eau préparation

Commenter cet article