Publié par Erasmus+

Nous avons appris comment faire des mares, pour en faire une il faut faire un assez grand trou pas très profond avec des bords pas trop abruptes et il faut laisser la nature s’intégrer autour c'est-à-dire ne pas planter de fleurs, d’arbres…., Il faut mettre de l'eau douce. Une mare n’est pas une mare si il y a des poissons car dans les mares vivent des grenouilles, des têtards, des crapauds etc…. Et les poissons mangent les œufs de ces animaux.

Nous avons vu que au fort Louis si il pleuvait trop on voyait des grosses flaques d’eau à cause du surplus d’eau.

Les eaux sont envoyées par des canaux jusqu'à la mer. Dans les douves du fort vit une plante l’élodée de nutal qui respire le dioxygène se qui crée une mortalité de poissons plus importantes car ils n’ont pas de dioxygène pour respirer et perdent aussi la fraîcheur du fond.

Il y a un poisson qui mange cette plante c’est la carpe blanche amour mais ce poisson mange toutes les plantes.

Nous avons mis dans un bassin des carpes rouges mais les oiseaux les ont mangés. Sur le canal de Bergues nous pouvons faire plusieurs activités: la pêche, les sports nautiques ( canoë kayak ….)

Leo Kerrian

Nous avons parlé que notre ville est en dessous du niveau de la mer (exemple : notre collège est 12 mètres en dessous).

Il nous a appris que les canaux servent à rejeter l’eau des terres dans la mer.

Il y a 4 principaux canaux dans notre ville : le canal de Bergues, le canal des Moëres, le canal de Furnes, le canal de Bourbourg.

Il nous a expliqué ce que sont les wateringues. Ce sont des fossés qui récupèrent les eaux de pluie des terres qu’ils entourent et ils empêchent l’eau de la mer de rentrer dans les terres.

Bastien Lucas

Nous sommes arrivés à la ferme Vernaelde puis nous nous sommes divisés en 2 groupes : 4eme Comenius + 6eme segpa.

Nous commençons par une visite de la ferme ainsi que du parc.

Nous faisons un 1er arrêt pour s'arrêter sur le sujet des wateringues.

*Les wateringues servent à évacuer l'eau. Quand il y a marée basse, l'eau peut s'écouler facilement en mer. Quand il y a marée haute, il peut y avoir des risques de submersion marine à cause des tempêtes. Les dunes et la digue nous protègent de certaines vagues qui peuvent dépasser le niveau de l'eau.Certaines villes, proches de Coudekerque-Branche, sont en dessous du niveau de la mer;ce qui est un risque si l'eau monte.

Nous avançons dans la ferme.Nous nous arrêtons sur des mares. Des élèves du lycée Horticole nous rejoignent en cours de route.

*Auparavant, les mares étaient beaucoup plus présentes. Il y a des grenouilles, des têtards(amphibiens...) etc.

Il y a 3 sortes d'oiseaux dangereux pour les mares : le héron, le cormoran et le martin-pécheur.

Le héron se penche au dessus de la marre, et attend immobile jusqu'à ce qu'un poisson passe et il l'attrape à l'aide de son long et fin bec.

Le cormoran est habitué à son nid. Il n'en a qu'un. A force, le tronc de l'arbre est grisâtre à cause des multitudes de fientes que l'oiseau produit.

Le martin-pécheur mange beaucoup de poisson dans la mare. Il est difficile à attraper car il est rapide.

Il ne faut pas construire des pentes trop brutes car les grenouilles ne peuvent pas remonter et sont donc condamnées à mort.

Nous traversons la ferme direction le parc du fort Louis.

*Le canal de Bergues est très poissonneux,il mesure 8km. Tout les engrais chimiques se retrouvent dans le canal, il est donc pollué. Les sol-pleureurs supportent bien l'eau.*

*Les bois, le fort à été construit par la man de l'homme pour rajouter un espèce de biodiversité.Il y a de la vaporisation l'été.*

Nous rentrons mais faisons un détour par l'enclos des ânes dans lequel nous rentrons, nous pouvons les caresser. Nous passons devant des enclos d'animaux.

*L'âne boit 8 à 10L d'eau par jour.*

*La brebis vient du Cameroun*

*Le colvert mâle à le cou vert et la femelle est marron.*

Commenter cet article